Remote Assistance: La première visite de cabine virtuelle chez Airbus

Testias Remote Assistance a fait un grand pas vers l’approbation de l’utilisation pour les inspections dans le secteur aérospatial.

Airbus teste le logiciel “Remote Assistance”, un produit de Testia, dans le cadre du projet DigIn (Digital Inspection). Ce projet acquiert désormais une signification et une dynamique entièrement nouvelles dans le contexte de la crise Covid-19.

Inspection, Live Stream, Rapports et plus encore - le tout avec une seule application

À la fin du mois de juin, Airbus a vécu un moment décisif : la première visite cabine menée entièrement à distance s’est déroulée à Toulouse et à Hambourg-Finkenwerder, grâce à un logiciel informatique spécial associé à une application sur smartphone appelée “Remote Assistance”, un produit de Testia, an Airbus Company.

Andreas Radtke, Airworthiness Engineer responsable de cette activité, n’a pas eu besoin de se rendre à Blagnac pour cette visite de 3,5 heures ; au lieu de cela, il a évalué la cabine de l’appareil depuis son bureau à Hambourg, via une liaison vidéo par streaming en direct. Son collègue Matthias Kressner de l’équipe MAP (Mise au Point) à Toulouse a mené cette liaison en direct depuis l’intérieur de l’A320neo en exécutant les instructions relayées via l’application Remote Assistance depuis le bureau d’Andreas Radtke à 1 300 kilomètres de là.

Les points de contrôle portaient notamment sur l’exhaustivité et l’accessibilité des équipements d’urgence, l’exactitude et la lisibilité des panneaux d’indication, la largeur du couloir et les éléments de conception pouvant présenter un risque de blessure pour les passagers et l’équipage dans la cabine, les toilettes, les galleys et à l’intérieur des coffres à bagages. Les non-conformités ont été photographiées et, grâce à l’application, transférées directement aux collègues chargés du procès-verbal de visite de la cabine.

“respectant les objectifs de délais et de qualité sans encourir de coûts supplémentaires”

L’équipe dirigée par Gérard Mathieu, Head of the Airworthiness Technical Directorate, est satisfaite du résultat : “Aussi douloureux que cela puisse paraître, les restrictions de déplacement mises en place pour lutter contre le Covid-19 ont donné une impulsion supplémentaire à ce projet”, confirme Gérard Mathieu. “Cette application nous permet désormais de réaliser de nombreux aspects de la visite cabine en respectant les objectifs de délais et de qualité sans encourir de coûts supplémentaires.” Les nouvelles technologies offrent de nouveaux avantages très concrets à son équipe : “Nous disposons ainsi d’une plus grande souplesse pour intégrer la visite cabine dans le processus d’assemblage final, lorsque la cabine est terminée, ce qui permet d’alléger la pression de notre calendrier par ailleurs très chargé lors de la phase de livraison finale.”

Ce projet a également reçu l’appui de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) : impliquée dès les premiers stades du projet, l’EASA a déjà émis des recommandations concernant l’utilisation des applications Remote Inspection et Remote Test Witnessing. La prochaine étape consistera à obtenir l’approbation générale de l’EASA pour cette méthode de travail. Puis l’application, qui est toujours actuellement en phase d’essai, recevra le feu vert pour son déploiement au sein d’Airbus.

D’autres organisations au sein d’Airbus cherchent également à adapter ce concept pour leurs propres besoins, par exemple pour la revue de premier article (First Article Inspection – FAI) auprès des fournisseurs de sièges.

Texte & Image: © Airbus

Cliquez ici pour plus d’informations sur Remote Assistance ou pour nous contacter: