Un dieu romain s’invite à Testia

Interview de Pascal Capus, attaché de conservation au Musée Saint-Raymond, musée d’Archéologie de Toulouse

En juin dernier, le musée Saint-Raymond de Toulouse a acquis une statuette romaine en bronze représentant le dieu Mercure. Dans le cadre de sa restauration, la pièce a été radiographiée à Testia pour permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur l’œuvre et son histoire. 

Quelle est l’histoire de cette œuvre ?

Cette statuette, qui représente le dieu romain Mercure, date du Ier siècle de notre ère. Cette œuvre a attiré notre attention car elle a une histoire particulière. Elle a été retrouvée lors de fouilles archéologiques réalisées dans les années 1920 à Cazères, une bourgade artisanale à l’époque romaine située sur l’axe Toulouse-Dax. A l’époque, sa découverte a donné lieu à un article et une photo.

Des rajouts de bronze, appelés « pastilles », qui indiquent qu’une restauration a été faite, ont été remarqués. Il est assez commun de constater, sur les œuvres antiques anciennement découvertes, des restaurations datant du XIXe ou du XXe siècle ; l’intérêt ici est donc d’être confronté à un travail de retouches de l’époque romaine.

De gauche à droite : Tiphaine Brocard-Rosa, archéologue chez Materia Viva, Tanguy Laurencin, ingénieur CND à Testia, et Pascal Capus, attaché de conservation au musée Saint-Raymond

Quel sera le but de la restauration qui sera entreprise par le laboratoire ?

A l’heure actuelle, la pièce est très encrassée et nécessite donc un dépoussiérage avant d’être exposée au musée. Malgré son état, on peut donc voir à l’œil nu que les mollets ont été restaurés. Les technologies d’aujourd’hui nous permettent, avec des œuvres comme celle-ci, de comprendre certaines techniques des ateliers de bronziers antiques. Outre sa valeur historique, cette statuette présente un véritable intérêt scientifique car elle peut nous aider à mieux comprendre certaines techniques de l’époque.

Comment l’expertise de Testia vous aide dans votre démarche ?

Le laboratoire  Materia Viva s’occupe de la restauration des œuvres. Son équipe travaille régulièrement avec Testia, notamment pour des radios. Dans ce cas précis, la radiographie numérique nous a permis de mettre en évidence ces fameuses pastilles et de voir que le même métal a été utilisé pour les rajouts, sans soudure. On se rend compte également que la statuette est pleine, contrairement à d’autres modèles qui sont souvent creux. La radiographie a donc permis de confirmer notre hypothèse de départ, à savoir que l’œuvre a été restaurée à l’époque romaine. C’est une vraie chance pour nous de pouvoir travailler avec Testia et de nous appuyer sur l’expertise des techniciens ; leur savoir-faire est une aide précieuse qui vient compléter le travail des archéologues et des chercheurs. Nous continuerons à les solliciter pour d’autres œuvres !

Testia a effectué des radiographies argentiques et numériques pour plusieurs œuvres du Musée Saint-Raymond. Les inspections ont été réalisées directement dans notre atelier CND de Toulouse. Pour plus d’informations sur nos services d’inspections, rendez-vous sur notre site ou contactez-nous à contact@testia.com

statuette-3

La statuaire représentant le Dieu Mercure

testia-roman-god-radiography

L’analyse de la radio numérique